À mi-chemin entre le métier de développeur back-end et d’intégrateur HTML, le poste de développeur Front-End fait partie des nouveaux emplois engendrés par l’évolution des métiers du web. Ce poste est de plus en plus requis dans de nombreuses entreprises.

Présentation du métier du développeur Front-End

Le poste de développeur Front-End est encore peu connu du grand public. En effet, à cause de l’évolution constante de la technologie, les intitulés du métier ont sans cesse changé (développeur avec une sensibilité au webdesign, développeur avec une sensibilité à l’expérience utilisateur…). De plus, le périmètre d’action du poste a aussi changé avec le temps.

Néanmoins, tous les spécialistes s’accordent à dire que le développeur Front-End est principalement en charge des parties visibles des applications web ou mobile. En somme, le professionnel participe à la création de tout ce qui est affiché sur les écrans ainsi que des éléments avec lesquels les utilisateurs peuvent interagir.

À noter que ce poste ne doit pas être confondu avec le développeur full stack. En effet, ce dernier se charge à la fois du côté front et back des sites et des applications.

Le développeur Front-End travaille avec les différents langages de programmation pour améliorer l’esthétisme visuel d’un site internet et le rendre plus agréable et intuitif pour les utilisateurs.

Il doit aussi faire en sorte qu’il n’y ait pas de problème de compatibilité avec tous les terminaux (tablettes, ordinateurs, smartphones…) des utilisateurs.

La mission du développeur Front-End

Le développeur Front-End doit se charger de diverses tâches, à savoir :

  • Réaliser une veille sur l’évolution des usages à VA et des technologies pour le compte du client final (géolocalisation, synthèse vocale…).
  • Donner aux équipes de développements toute l’expertise des technologies indispensable à l’innovation technique et à la qualité globale de l’intégralité des projets web.
  • Résoudre les problèmes techniques liés au rendu du site et optimiser son accessibilité.
  • Veiller à la qualité de l’intégration du code internet créé par l’équipe de développement et au respect des normes et standards associés aux technologies utilisées, surtout la compatibilité du site avec les différents navigateurs et périphériques connectés.
  • Découper, monter et intégrer les maquettes ou designs (interface utilisateur) en employant les langages informatiques adaptés (HTML, Javacript, CSS, PHP…).
  • Contrôler et documenter l’intégralité des éléments de la chaîne du « serveur jusqu’au client » qui contribuent à l’accessibilité et à la performance du site ainsi que ses fonctionnalités hors mobile.

Pour faire simple, la mission d’un développeur Front-End est de s’assurer que le produit soit disponible sur les différents supports, qu’il soit fluide et intuitif et enfin qu’il respecte les normes W3C. Par ailleurs, le développeur Front-End est aussi tenu d’intégrer tous les éléments de référencement naturel pour optimiser le site et améliorer son positionnement sur les moteurs de recherche.

Les qualités requises pour devenir développeur Front-End

De nombreuses qualités sont requises pour devenir un développeur Front-End. La première est la curiosité. En effet, ce professionnel se doit de toujours se mettre au courant des évolutions technologiques pour mener à bien ses missions.

La créativité est également une qualité essentielle pour ce métier. Effectivement, le développeur Front-End doit avoir la capacité de créer une interface répondant au cahier de charge imposé par son client.

Un développeur Front-End se doit d’être autonome. Certes, il va travailler avec différentes équipes pour mener à bien sa mission. Toutefois, il sera mené à faire des décisions ou retoucher ce que les autres équipes ont réalisé pour créer une interface intuitive et performante.

La rigueur est aussi de mise pour être un bon développeur Front-End. Ce professionnel se doit de maîtriser les différentes spécificités de chaque navigateur et de mettre en place des sites accessibles à tous, quel que soit l’appareil utilisé.

La dernière qualité requise pour être développeur Front-End est la passion. En effet, le professionnel devra réaliser une veille technologique poussée pour connaître à la perfection les normes W3C (World Wide Web Consortium).

Le métier de développeur front end

Les compétences nécessaires pour devenir un développeur Front-End

Pour devenir développeur Front-End, des compétences dans le domaine de la programmation sont requises. HTML et CSS sont les deux prérequis pour ce poste.

En effet, HTML est nécessaire pour la mise en forme du texte ainsi que l’insertion de divers éléments comme les images et les liens hypertextes. CSS, quant à lui, permet d’habiller ces structures pour modifier l’aspect visuel des textes et créer des animations.

Le maîtrise d’autres langages informatiques est aussi requise pour être un bon développeur Front-End. Il faut, par exemple, utiliser JavaSript pour rendre les pages d’un site plus dynamique.

Une forte connaissance des frameworks et des librairies comme JQuery, Angular JS, Backbone.js et ISON est fortement recommandée. En effet, ces derniers permettent de faciliter la création de fonctionnalités types. De plus, il faut avoir une bonne maîtrise des standards web du W3C.

Le développeur Front-End se doit également de connaître le principe du « responsive design » pour pouvoir concevoir des interfaces compatibles à tous les appareils.

Un bon sens de l’écoute, de la communication et un goût prononcé pour le travail en équipe sont aussi de rigueur pour être un développeur Front-End. Effectivement, le professionnel devra collaborer étroitement avec les équipes de développement.

Avoir une bonne connaissance des logiciels de traitement d’image et de PAO est un atout pour devenir un développeur Front-End.

Par ailleurs, une bonne maîtrise de la langue anglaise est de surcroît nécessaire.

Les formations à suivre pour devenir développeur Front-End

Pour devenir un développeur Front-End, l’intéressé doit d’abord suivre une formation technique en informatique de niveau collégial (DEC) ou universitaire (BAC).

Il faut également un BTS/DUT en informatique, puis intégrer une école d’ingénieur ou faire un diplôme de second cycle en université pour acquérir les bases nécessaires pour mener à bien les missions du développeur Front-End.

À noter qu’il existe plusieurs institutions préparant les étudiants au métier de développeur Front-End comme l’Institut de l’Internet et du Multimédia, le Conservatoire National des Arts et Métiers et l’Institut Léonard Da Vinci.

Suivre une formation online permet aussi de devenir un développeur Front-End. Plusieurs établissements proposent ce type de formation tels que WildCodeSchool, Oclock.io et l’incontournable OpenClassroom.

Le salaire d’un développeur Front-End

Le salaire d’un développeur varie en fonction des langages informatiques qu’il maîtrise. Généralement, un débutant qui ne connaît que le HTML5 ne gagne que près de 25 000 € par an. Par contre, si la personne possède des compétences en Framework et JavaScript, le salaire annuel est d’environ 35 000 €.

À noter qu’en accumulant de l’expérience, le développeur Front-End peut bénéficier d’un salaire très attrayant allant jusqu’à plus de 50 000 € par an. Il est cependant à noter que peu de développeurs Front-End touchent ce montant.

L’évolution de carrière du développeur Front-End

Le développeur Front-End peut accroître ses compétences pour devenir développeur back-end. Pour y parvenir, il doit affiner ses connaissances dans le domaine de l’architecture applicative ou maîtriser les langages utilisés sur les serveurs comme Python, Java et PHP.

Le développeur Front-End peut aussi s’orienter vers la conception et le design UX. Il a également la possibilité de devenir un chef de projet sénior ou un directeur d’équipe.

Les points positifs et négatifs du poste de développeur Front-End

Comme tous les métiers du monde, le poste de développeur Front-End possède ses bons et ses mauvais côtés.

Le développeur Front-End possède un poste qui lui permet de travailler sur des projets variés et qui se ressemblent que très rarement. De plus, chaque interface réalisée a leur propre spécificité. Ainsi, les risques de tomber dans une routine banale sont minimes, voire nuls.

Cette profession offre également la chance d’intervenir en amont d’un projet. Elle permet de prendre un projet sous la forme d’une maquette d’image ou de fichier HTML et de transformer le tout en un site complet utilisable pour les internautes.

D’un autre côté, travailler en tant que développeur Front-End force à toujours effectuer une veille technologique. En effet, les technologies évoluent constamment et rapidement. De ce fait, pour pouvoir maîtriser les outils indispensables au poste, le développeur se doit de se renseigner et de maîtriser les nouvelles technologies.

Ce poste possède aussi des limites qui peuvent décourager les développeurs les plus compétents. Effectivement, le développeur Front-End ne touche que la partie visible du site. Il ne peut en aucun cas effectuer des retouches en interne.

Par ailleurs, le poste de développeur Front-End est l’un des métiers avec le salaire le moins motivant pour un développeur débutant. Cela dit, le montant peut aisément augmenter avec le temps et l’expérience accumulée.

Les principaux employeurs du développeur Front-End

Majoritairement, les sociétés qui emploient les développeurs Front-End sont des entreprises de service du numérique et les agences web. Néanmoins, un développeur Front-End peut aussi se lancer en tant qu’indépendant et effectuer des tâches pour diverses compagnies.

Le taux d’embauche du développeur Front-End

Le poste de développeur Front-End fait partie des métiers offrant de belles perspectives pour les intéressés. En effet, les demandes pour ce poste sont largement inférieures à l’offre. Ainsi, il y a plus d’entreprises qui souhaitent recruter des développeurs Front-End que de personne désirant postuler pour ce métier.

Envie de créer votre site internet ?Alors, profitez d’une formation vidéo d’1 h offerte

Savez-vous qu’il existe une méthode facile pour créer votre site internet ? Je vous dévoile cette méthode au travers d’une série de vidéo dans une formation WordPress OFFERTE. Pour vous inscrire, c’est gratuit, il vous suffit ce cliquer sur le lien qui suit : Ma Formation WordPress.

Pour en savoir plus sur WordPress et les formations WordPress disponible en ligne pour la création de votre boutique en ligne et de votre site : https://webmasterautop.fr/formation-wordpress/