Responsable marketing, on vous confie la tâche de mettre en ligne le site web de l’entreprise et vous ne savez pas quel hébergement choisir ? Vous êtes entrepreneur, et vous souhaitez avoir votre propre site web pour présenter votre boîte et vendre vos produits, mais vous ne savez pas non plus comment faire après l’étape de la création du site ?

Comment choisir parmi toutes les offres d’hébergement que vous trouvez sur internet ? Voici quelques éléments qui pourront vous aider.

Les critères de base à tenir en compte pour savoir quel hébergement choisir

Quand vous recherchez un hébergement web, il y a en premier lieu certains critères de base que vous devriez connaître.

La fiabilité et la disponibilité du serveur

On parle de fiabilité d’un hébergeur pour faire référence au pourcentage de disponibilité effective de son serveur par rapport à sa durée de location totale.

Il faut faire attention, car le temps d’indisponibilité du serveur peut faire chuter le référencement de votre site web dans les moteurs de recherche, donner une mauvaise image de votre entreprise et causer le mécontentement de vos clients.

L’enjeu est grave. Cependant, il est inévitable que le serveur passe par des moments d’indisponibilité, pour cause de maintenance par exemple. Assurez-vous donc que l’hébergeur vous donne dans le contrat une garantie assez élevée de disponibilité (99,99 % est l’idéal, tout au moins 99,9%).

La technologie utilisée et offerte par l’hébergeur

Il est très important de prêter attention aux différents aspects technologiques du serveur. Pour votre hébergement web, assurez-vous qu’il y ait le minimum :

  • 50 Go d’espace disque ;
  • 10 Go de stockage base de données MySQL ;
  • quelques adresses emails ;
  • un accès FTP sécurisé pour pouvoir importer des fichiers.

Si le choix se pose entre un serveur Linux et Windows, en général, Linux serait plus abordable et plus adapté dans 90 % des cas…

En outre, bien que l’installation des sites utilisant des CMS ou système de gestion de contenu comme WordPress ou Prestashop soit simplifiée pour la majorité des hébergeurs, assurez-vous-en quand même.

La mémoire, la puissance de traitement et l’espace de stockage qui découlent de tous ces détails techniques vont influer sur la performance de votre site web, la vitesse de chargement des pages et donc la qualité votre site internet.

Le support client et le Service Après Vente

Une fois le contrat signé, le site web mis en ligne, tout marche bien. Mais au bout d’un moment, ça plante. Vos clients commencent à grincer, vous contactez le service client, mais ils sont indisponibles.

Une fois disponibles, vous découvrez que même pour diagnostiquer le problème, c’est payant ! Ainsi, avant de vous décider sur un hébergeur, vous devez bien vous renseigner sur le support client et le service après vente.

Quels sont les différents moyens pour contacter le support client ? Téléphone, email, chat ? Ensuite, testez-les pour vous assurer de leur disponibilité effective. Pour le service après vente, informez-vous des horaires de leur disponibilité, des services gratuits et des services payants ainsi que des coûts.

La sécurité et le plan de sauvegarde des données

Il y a deux facettes à considérer en matière de sécurité de données : d’abord, la sécurité des données de vos clients. Vérifiez que l’hébergeur vous fournit le protocole SSL (Secure Sockets Layer) pour la protection des données personnelles de vos clients. Ces derniers bénéficieront ainsi d’une plus grande sérénité dans leurs transactions sur votre site.

La deuxième facette concerne celle de vos propres données en cas de pannes, de force majeure de la nature, de piratage… La responsabilité incombe à l’hébergeur.

Toutefois, comme il n’y a pas moyen de contrôler l’occurrence de ce genre d’événement, il faut s’assurer qu’il y ait un plan de sauvegarde efficace de vos données. Choisissez donc un hébergeur qui permet la sauvegarde régulière de votre site et qui en offre un service de maintenance.

Le lieu d’emplacement des datas centers

Il faut savoir que la loi s’appliquant à la protection des données personnelles dépendra du lieu où se trouve le data center. Informez-vous-en pour assurer la protection des données de vos clients, mais aussi concernant la possibilité ou non de leur collecte et exploitation.

Le lieu d’emplacement des data centers influera également sur la vitesse de votre site. Plus le visiteur sera proche du data center, plus sa connexion sera rapide. Choisissez donc l’hébergeur en fonction du lieu de vos internautes cibles.

Pour clore cette partie, il est important de bien lire les conditions d’utilisation et le contrat avant de signer afin de vous assurer des critères énumérés précédemment et d’éviter les surprises. Et autant que possible, essayez de tester les différentes fonctionnalités pour voir leur effectivité.

Choisissez votre hébergeur web selon vos besoins et vos moyens

Une fois les critères de base d’un bon hébergeur connu, vous êtes maintenant confronté à la réalité de votre budget. Sachez alors choisir l’hébergeur avec les caractéristiques correspondant à vos besoins et à vos moyens.

Le type d’hébergement vs le budget marketing

D’abord, du côté des offres, il y a plusieurs types d’hébergement dont les caractéristiques diffèrent selon le prix :

  • l’hébergement mutualisé : vous partagez un même serveur avec plusieurs autres sites internet. La performance du serveur va donc être partagée entre tous les sites. Le coût varie de 1 à 20 € par mois.
  • l’hébergement dédié : un serveur, avec sa performance totale, est dédié spécialement pour votre seul site. Mais si jamais le serveur en question se met en panne, votre site le sera également. Le coût se situe entre 100 et 500 € par mois.
  • le cloud : plusieurs serveurs sont mis à votre disposition. En cas de problème avec celui où se trouve votre site, les autres serveurs seront disponibles. Le coût peut aller jusqu’à des milliers d’euros par mois.

Ensuite, de votre côté, avoir un site web est un élément important dans votre plan marketing, quelque soit la taille de votre entreprise. Il est donc logique que le budget de la création du site et celui de l’hébergement incombent au marketing.

Vous pouvez alors relier l’objectif marketing que vous voulez atteindre avec votre site, comme le nombre de visiteurs souhaités, avec le budget que vous voulez y allouer.

Budget marketing inférieur à 1000 € par mois + objectifs de moins de 10 000 visiteurs uniques : un hébergement mutualisé serait plus adapté dans ce cas, pas la peine d’investir dans un type plus coûteux, car le niveau de trafic ne suffirait pas à le rentabiliser.

Budget marketing supérieur à 1000 € par mois + objectifs de plus de 10 000 visiteurs uniques : vous pouvez envisager d’investir dans un hébergement dédié ou bien dans un cloud.

Pour faire le choix entre cloud et serveur dédié, vous devez savoir si vous pouvez vous permettre que votre site soit de temps en temps hors ligne. Par exemple, pour un site de vente en ligne, les gens devraient pouvoir faire leur achat en ligne 24h/24 et 7j/7.

Ainsi, votre site doit être toujours actif. Dans ce cas, il faudra opter pour le cloud, même un petit cloud avec 2 serveurs. Sinon, un serveur dédié fera toujours l’affaire et vous pourrez l’augmenter en fonction de l’évolution de vos contenus.

Autres conseils pour choisir l’hébergeur selon vos besoins et vos moyens

En outre, les hébergeurs donnent en général une comparaison de leurs différentes offres en fonction :

  • du prix ;
  • du type de besoin auquel l’offre répond ou du profil de l’entreprise ;
  • des critères de performance techniques ;
  • d’autres critères.

Connaissant toutes les informations et les critères que nous avons vus précédemment, à vous de bien choisir l’offre qui vous convient. Mais surtout, ne restez pas au seul critère du prix.


Dans tous les cas, il est toujours conseillé de choisir dans un premier temps un serveur moins coûteux et d’upgrader votre choix en fonction de l’évolution de vos besoins et de votre porte-monnaie. Il est en général difficile de faire un downgrade.

Par ailleurs, informez-vous sur les hébergeurs web qui sont recommandés. Il y a par exemple :

En fonction de l’évolution du marché, les listes de recommandations peuvent toujours changer. À vous de faire des recherches pour voir les plus recommandés au moment où vous allez effectivement faire le choix de votre hébergeur.

Vous pourrez voir des comparaisons sur des sites spécialisés, consulter les discussions dans les forums en ligne ou demander à un spécialiste. Cependant, il faut éviter les tout-nouveaux hébergeurs, même s’ils ont de bonnes performances en général.

La raison est que, souvent, grâce à leur notoriété soudaine, ils sont submergés par les nouveaux clients. Ainsi, il est difficile pour eux de garder la performance de leur offre avec la grosse quantité soudaine de leurs clients.

Il vaut mieux se tourner vers les hébergeurs qui ont déjà une certaine stabilité et une certaine flexibilité pour gérer le nombre de leurs clients.

Les hébergeurs web WordPress

Si vous êtes webmaster et que vous créez vos sites internet avec WordPress, où bien vous êtes peut-être un blogueur ou une blogueuse, alors dans ce cas, vous pourriez bien être intéressé par ces hébergeurs WordPress :

  • WB2 : Génial, un hébergeur WordPress français, avec une interface avec votre langue natale. En bonus, vous pourrez profiter des meilleurs outils payants, tels qu’Elementor, offerts pour vous. L’ensemble, avec également, des tutos et des vidéos de formation WordPress pour 9,99 H HT / mois. Profitez aussi de la migration gratuite de votre site internet par cet hébergeur spécialisé en WordPress et WooCommerce ; Liste des thèmes et des plugins premium inclus :
    • Divi ;
    • Extra ;
    • OceanWP + Elementor Pro ;
    • Gravity Form et ses addons ;
    • Forminator Pro (Des beaux formulaires de contact) ;
    • Branda Pro (Customisation / Email SMTP …etc ) ;
    • Hummingbirg Pro (Mise en cache / rapidité) ;
    • Smush Pro (Optimisation d’images) ;
    • Hustle Pro (PopUP – Annonces…) ;
    • SmartCrawl Pro (SEO / Référencement naturel) ;
    • Defender pro (Securité) ;
    • Beehive Pro (Analytic / Statistique).
  • SiteGround : excellent rapport qualité/prix, WordPress Hosting, avec un CBN offert. Interface et assistance en anglais ;
  • Bluehost : des formules WordPress web hosting hypers intéressantes. En anglais, cela peut freiner pas mal d’entre nous qui ne maîtrisons pas assez la langue de Shakespeare ;

C’est vrai, le choix est difficile à faire, j’avoue. Personnellement pour mon premier site internet, en 2017, j’avais opté pour la solution la plus économique en choisissant : online.net. L’hébergement et le nom de domaine pour 28,66 € par an, franchement c’était pour moi la super opportunité pour héberger mon premier site cv de webmaster. (Je l’ai entièrement codé en HTML et CSS, je n’utilisais pas WordPress à mes débuts).

Envie de profitez d’1 de formation vidéo de création de site internet Offerte ?

Envie de partager votre passion ? Envie d’aider les autres à travers vos talents cachés ? Vous aimeriez vous lancer en tant qu’auto entrepreneur ou vous envisager de devenir blogueur ou blogueuse ?

Alors vous pourriez penser vous aussi à créer votre site internet, votre blog, votre boutique en ligne, ou bien encore, votre propre plateforme de formation. Avec un bon formateur, il ne vous faudra que quelques jours pour passer de l’envie à la réalité. Si cela vous tente, alors suivez-moi, je suis moi-même formateur.

Il vous suffit de cliquer sur ce lien Formation WordPress et d’entrer votre email, pour profiter d’une formation vidéo d’1 heure. Cette formation vous donnera l’avantage de bénéficier des conseils d’une agence web et d’un webmaster professionnel qui aime ce qu’il fait. Et vous bénéficierez ainsi d’astuces qui vous feront économisez plusieurs centaines d’euros.

A très vite.

Serge-Jérôme

Signature Serge-Jérôme Laverny