Avoir un site web est un élément crucial dans la stratégie marketing de votre entreprise. Mais pour être efficace, il faudrait que ce dernier figure parmi les premiers affichés quand un potentiel client fait une recherche concernant votre activité sur un moteur de recherche comme Google.

Voilà toute la raison d’être du référencement. Dans cet article, voyons comment vous pourriez procéder pour que votre référencement, notamment votre référencement naturel, soit une réussite.

Sachez d’abord ce qu’on entend par « référencement naturel »

Le référencement concerne l’optimisation de l’affichage d’un site web dans la liste des résultats d’un moteur de recherche tel que Google, Bing et Yahoo. Autrement dit, le but est d’avoir votre site affiché parmi les premiers dans la première page des résultats de recherche quand un potentiel client fait une recherche relative à votre activité.

Selon les chiffres, 90% des recherches sont faites sur Google, donc il est normal que l’on accorde plus d’intérêt à ce moteur de recherche. Revenons au référencement, sachez déjà qu’on peut distinguer deux types de référencements possibles : le référencement payant et le référencement naturel.

Le référencement payant (avec Google Adwords par exemple) : cela vous permet de faire figurer votre site dans la première page des résultats de recherche. C’est rapide et efficace, malheureusement, c’est payant ! Cela permet de propulser ponctuellement votre activité, pendant une campagne promotionnelle par exemple. Mais il ne peut pas être envisagé comme une solution durable étant trop onéreuse.

Le référencement naturel est également appelé « référencement organique ». Cette solution, quant à elle, pourrait être plus durable, mais demande énormément de travail dès la création même de votre site web. Tel qu’indiqué par son nom, c’est organique. La structure même du site, son contenu et sa popularité sont les éléments essentiels sur lesquels repose le référencement naturel.

Pour mettre à profit ces éléments et réussir votre référencement naturel, vous devez suivre plusieurs étapes et c’est ce que nous allons voir dans les lignes suivantes.

Choisissez bien vos mots-clés

Cette étape est dite « sémantique ». Elle est cruciale, car le choix de vos mots-clés va déterminer le référencement et le positionnement de votre site web. Les mots-clés, ce sont les mots ou groupes de mots que l’internaute va taper sur le moteur de recherche quand il va chercher des informations sur un produit, un service, une entreprise ou un secteur d’activité donné.

Il y a plusieurs techniques qui vous aideront à les choisir :

  • L’approche intuitive : dans cette approche, vous devez vous mettre à la place de votre internaute cible. Si vous voulez faire une recherche concernant votre produit ou votre activité, quels sont les mots qui vous viendront en tête ? Le nom du produit ou du service, les synonymes possibles, les marques, les marques concurrentes, le lieu où se trouve le client ou l’activité, le temps ou la période… Vous pouvez vous faire aider en faisant un petit sondage auprès d’un groupe de clients cibles ou tout simplement votre entourage.
  • Les outils de génération de mots-clés en ligne : il y a d’abord les générateurs de mots-clés qui sortent des variantes lexicales, en orthographe ou en termes de langues à vos mots-clés tels que KeywordEyes, Yooda INSIGHT, WordTracker ou Semrush. Ensuite, il existe aussi des générateurs qui vous proposent des mots-clés en fonction de la fréquence de leur utilisation dans les recherches tapées par les internautes. On retrouve Google AdWords Keywords Generator pour Google et Microsoft AdCenter pour Yahoo et Bing.

Optimisez votre contenu

Après le choix des mots-clés, vous devez donner une attention particulière au contenu de votre site web. En gros, il doit être unique et de haute qualité. Pour cela, vous devez voir différents aspects :

« Le fond » de vos contenus rédactionnels

Déjà, le fond doit être en lien avec vos mots-clés, donc votre domaine d’activité et vos produits et/ou services, cela va de soi. Mais en plus, vous devez vous assurer que les informations données soient utiles pour votre cible. Donnez les informations et les dispositifs qui permettront à votre cible d’agir dans le sens que vous voulez.

Par exemple, si vous vendez des produits, donnez toutes les caractéristiques du produit, le prix, mais aussi toutes les informations concernant la phase de commande, de la livraison, et même de SAV. Ainsi, votre client cible aura toutes les informations directement sur votre site et pourra passer directement la commande.

Les informations que vous donnez doivent également être véridiques pour que votre site soit crédible. Donnez des liens externes qui soient de qualité, des références ou des citations bien connues et reconnues, des témoignages réels de clients satisfaits…

Privilégiez la praticité des informations que vous partagez au lieu de donner des exposés théoriques barbants qui n’incitent à aucune action. Google estime également beaucoup la mise à jour du contenu. Et surtout, évitez le plagiat !

« La forme » de vos rédactions pour un meilleur référencement naturel

Ensuite, ne négligez absolument pas la grammaire, l’orthographe et la syntaxe, que votre contenu soit écrit avec du bon français ou du good english ou toute autre langue. Adoptez un style simple et facile à lire. Utilisez des couleurs, des images ou des vidéos.

Faites que votre visiteur ait une bonne expérience utilisateur. Mettez des boutons pour faire des commandes rapides. Mettez en exergue les liens utiles. Bien que les publicités soient source de revenus pour votre site, évitez de trop encombrer le visiteur avec trop de publicités, car cela peut le déconcentrer.

L’interaction avec le visiteur

Donnez une ouverture aux visiteurs s’ils veulent communiquer avec vous : des contacts par téléphone. Offrez-leur aussi la possibilité de vous envoyer directement un e-mail depuis le site, de « liker » vos contenus ou de laisser des commentaires.

Permettez-leur de pouvoir partager votre contenu par e-mail ou via les réseaux sociaux. Vous devez savoir que Google a un algorithme filtre, Google Panda, qui va scruter le contenu de votre site. Ainsi, faites très attention aux plagiats.

Comment réussir son référencement naturel

Optimisez techniquement votre site web

Ici, vous devez avoir un bon briefing avec votre concepteur web. En effet, il a des aspects très techniques que vous devez optimiser, notamment les codes utilisés doivent « être propres » (codes HTML, JavaScript et css).

Après, l’optimisation technique du site a surtout pour objectif de servir l’optimisation du contenu et de l’expérience client abordées plus haut. Aussi, il faut avoir un bon maillage interne entre les différentes pages de votre site et une optimisation de leur structure. C’est votre concepteur web qui s’occupera de l’exécution de la partie technique.

Mais à la base, vous devez avoir de bonnes idées de départ quant à l’expérience utilisateur que vous voulez donner à votre visiteur. Quelles sont les différentes pages que vous proposerez ? Quelle en sera la structure ? Comment l’utilisateur passera d’une page à l’autre ?

Par ailleurs, vous devez savoir que parmi les critères de classement de Google, beaucoup reposent sur le travail technique fait sur votre site web :

  • Purement technique : il y a les critères de responsive design, facteurs bloquants, html propre, balisage, vitesse de chargement, url, optimisation on page ;
  • Relativement à l’expérience utilisateur : il y a l’apparence et la qualité du site ;
  • Relativement au contenu : il y a l’arborescence et les liens internes.

Vous devez aussi prendre en compte que les gens n’utilisent pas seulement l’ordinateur pour se connecter de nos jours. Ils utilisent également leurs mobiles, leurs tablettes, et même leurs montres connectées.

Pour assurer une bonne disponibilité de votre site pour vos visiteurs cibles, assurez avec vos techniciens que ce dernier soit accessible et bien lisible sur tout type de terminaux.

Optimisez votre notoriété et votre netlinking

Une fois que vous avez bien travaillé sur les mots-clés, le contenu et les aspects techniques de votre site web, pensez à en faire une bonne notoriété et un bon netlinking. Ces deux éléments sont interdépendants.

Avoir un bon netlinking consiste à avoir des liens entrants ou backlinks en quantité, mais également de qualité. Vous pouvez opter pour les annuaires ou les portails partenaires en lien avec votre activité. Exploitez aussi les portails d’actualité et les réseaux sociaux.

Une autre idée est également de contacter d’autres sites « amis » avec lesquels vous pouvez faire des échanges de backlinks pour booster mutuellement vos sites. Et plus vous avez d’amis, mieux ce sera pour vous. Assurez-vous tout de même de la qualité des sites de vos « amis » en question.

En effet, Google a des critères de classement en termes de liens, nous retrouvons la régularité, l’ancre, la puissance du domaine, la provenance, le volume, le trust, l’emplacement et la toxicité.

Sachez que ce moteur de recherche a également un algorithme qui lui permet de vérifier la qualité de vos liens : le Google Penguin.

Ainsi, faites attention aux liens trop optimisés et de mauvaise qualité au risque de se faire pénaliser par le Pingouin !

Envie d’une formation seo gratuite avec 1 h de vidéo offerte pour apprendre le référencement naturel

Pour accéder à cette formation seo OFFERTE, cliquez sur lien et entrez votre email pour recevoir chaque jour une vidéo : Votre formation SEO gratuite.